Une étude du Dr. Ian Stephen

La Colombie est un vaste pays dont la diversité végétale et animale est l’une des plus importantes du monde, et qui jouit d’une grande variété d’habitats. Deux d’entre eux prédominent en Colombie : la région élevée des Andes et la région basse de l’Amazonie et des Llanos. Or, quiconque comprend la spéciation sait que de telles différences d’habitats et de telles barrières physiques conduisent souvent à la ‘création’ de nouvelles espèces et sous-espèces, ou au moins à une séparation des espèces et des sous-espèces.

On trouve en Colombie deux sous-espèces de Boa Constrictor : imperator et constrictor. Il est même possible que l’on y trouve aussi le longicauda (que nous laisserons de côté pour l’instant !). Imperator est la forme que l’on trouve à l’ouest des Andes, dans la zone Pacifique et dans le nord des Caraïbes.

Constrictor est la forme qui occupe l’Est et la région basse, et est présent dans la région des Llanos (Orénoque) et dans la région amazonienne. Il existe bien sûr certaines formes transitoires entre ces deux formes et chacune de celles-ci a été trouvée au-delà des limites des aires de distribution habituelles.

La sous-espèce imperator se trouve au nord (voir la carte) en direction du Mexique, au nord-est en direction du Venezuela, et au sud en direction du Pérou et peut-être de la Bolivie. La sous-espèce constrictor se trouve à l'ouest en direction de l'Equateur, au sud en direction du Pérou et de la Bolivie, à l'est en direction du Brésil, du Venezuela, du Surinam et de la Guyane française.

Naturellement, à l'intérieur d'une zone aussi étendue, les deux sous-espèces présentent de très importantes variantes aussi bien en ce qui concerne la couleur et la morphologie que le nombre d'écailles. Il est TRES important de rappeler que, même au sein d'une aire particulière, cette espèce présente d'importantes variations.

Des boas sont importés de Colombie depuis de nombreuses années, mais cela fait longtemps qu'ils ne proviennent plus de la région amazonienne. Par conséquent, la majorité des boas importés sont des imperators : il s'agit du boa commun, du boa “colombien”. Cela ne veut pas dire qu'on ne trouve pas le BCC en Colombie.

Mais il est probable que peu de personnes possèdent de purs BCC de Colombie.

Mon objet est ici de faire quelques brèves remarques sur le boa de Leticia. Une tendance récente, probablement motivée par des raisons financières, consiste à vendre un certain type de Boa constrictor sous l'appellation 'Leticia'. Or, ces “boas de Leticia” ne ressemblent en rien aux boas que vous verrez jamais à Leticia, et l'appellation est donc clairement trompeuse.
 

Boa constrictor constrictor Colombie information | redtail Colombie information | information sur Boas Hyperpastel | boas pastel | Boa c. constrictor Colombien Leticia| boa Commun Colombie | Boa constrictor Colombie étude

Sur ce site, j'ai lu divers posts selon lesquels le boa de Leticia est un intergrade de BCC et de BCI, mais je peux assurer qu'il n'en est rien. Leticia se trouve au coeur de l'Amazonie (voir la carte) et très près d'Iquitos. Je suis sûr que personne n'affirmera que les boas d'Iquitos sont des imperators ! Alors pourquoi devrait-on l'affirmer des boas de Leticia ?

Il y a de nombreux années, de nombreux BCC partaient effectivement de Leticia. Cependant, ils étaient prélevés au sein d'une zone très étendue, et non pas seulement au voisinage de Leticia. Mais les boas qui transitaient par Leticia ETAIENT des BCC.

Les voies d'échange à l'intérieur de l'Amazonie faisaient qu'il était rare qu'un BCI partît de Leticia. La majorité des BCI en provenance de Colombie partaient du nord (de la région de Carthagène / Barranquilla).





plan: Dr. Ian Stephen

Nous remercions le Dr. Ian Stephen, Responsable du département d'herpétologie au zoo de Londres, pour cette étude et pour les photos.