Boa constrictors nains

Remarque : bien sûr, les boa constrictors nains NE CONSTITUENT PAS en tant que tels une sous-espèce. Si nous avons placé cette page ici, c'est uniquement pour que les personnes intéressées puissent trouver plus facilement des informations à ce sujet.

Un nombre important d'amateurs de Boa constrictor préfèrent élever un boa qui ne devient pas trop grand. Nous recevons fréquemment des questions relatives aux variantes dont la taille ne dépasse pas deux mètres. C'est normalement le cas des variantes suivantes de Boa c. imperator :  

  • Boas Hog Island
  • Boas Corn Island
  • Boa c. imperator de Roatan/Honduras (Firebellies, Boas de La Bahia)
  • boa c. imperator du Honduras
  • boa c. imperator du Salvador

Il y a cependant un petit hic. Si un régime alimentaire « adapté » est appliqué et si elles possèdent les dispositions génétiques pour cela, certaines femelles des variantes mentionnées ci-dessus peuvent dépasser considérablement la limite des 2 mètres.

Nous avons ainsi eu l'occasion d'observer une femelle Hog Island et une femelle du Salvador dont la taille et la masse étaient impressionnantes (de même que leur comportement). Soyons clairs : en règle générale, les variantes mentionnées ci-dessus dépassent très rarement 2 mètres – mais cela arrive parfois.

| boa nain | boa de petite taille | boa constrictor de petite taille | Boa Tarahumara | boa nain Tarahumara | Boa Cay Caulker | Boa Caye Caulker | Boa Crawl Cay | Boa Crawl Caye | Boa de moins de 2 m | Boa de moins de 1,5 m | miniboa | Boa c. imperator de petite taille |

Un problème fréquent est que des boas croisés sont souvent faussement présentés sous le label : « boas nains de Hog Island »,  « boas nains du Honduras », etc., pour des raisons commerciales. L'acheteur inexpérimenté peut alors s'attendre à une mauvaise surprise dans quelques années car les boas croisés NE SONT PAS de petite taille – bien au contraire.

Si l'on veut être certain de maintenir un vrai « miniboa » qui peut être manipulé même par une femme fragile et délicate, l'acquisition d'un boa nain est de mise. 

 

 

Le boa nain de Tarahumara (Mexique) est le plus beau et le plus recherché des boas nains. Il est encore à ce jour très rarement reproduit mais (sans surprise) de nombreuses contrefaçons sont déjà sur le marché. Les gens qui ont acheté un « faux Tarahumara » pour avoir un boa nain peuvent s'attendre à une mauvaise surprise dans quelques années. Sur la photo figure un jeune de pure souche né dans notre élevage en 2010.

Au sein des boas constricteurs, on considère comme des boas nains les variantes dont les femelles adultes ne dépassent pas beaucoup 130 cm.

À notre connaissance, seules quatre variantes de Boa c. imperator remplissent cette condition :

Les boas de Tarahumara (Mexique)

Les boas de Cay Caulker (Bélize)

Les boas de Ambergris Caye (Bélize)

Les boas de Crawl Cay (Bélize)

(pour ce qui concerne seulement la lignée à tendance anérythrique!!)

 

Seules ces variantes offrent la certitude d'acquérir un vrai « mini-boa ». Nous élevons et reproduisons chacune d'entre elles et nous possédons la plus longue expérience dans ce domaine en Europe. Notre adresse est par conséquent la meilleure en Europe pour ce qui est de l'acquisition d'un boa constricteur nain.  

Il suffit pour cela de nous contacter !