Nourrir un Boa constrictor

 

 

Comment mange un serpent ?

Si vous ouvrez la gueule de votre petit protégé et jetez un coup d'oeil à l'intérieur (ce qui devrait être fait régulièrement), vous observez des dents fines qui ne sont assurément pas faites pour mâcher de la nourriture.

Les dents des boas sont faites pour maintenir la proie et l'empêcher de s'échapper.

Boa constrictor se tient à l'affût dans une cachette ou sur une branche et attend qu'une proie imprudente passe à sa portée. Le serpent frappe alors à la vitesse de l'éclair et saisit (idéalement) sa victime par la tête, s'enroule autour d'elle et l'immobilise avec une puissance incroyable.

La pression empêche la proie de respirer. Plusieurs facteurs entrent en jeu : le choc de l'attaque du serpent, l'énorme pression exercée sur le corps qui affecte en particulier le système vasculaire et la mort par suffocation.

Les signes typiques que l'on peut observer chez la proie sont l'ouverture de la gueule (signe de suffocation), la coloration violacée de la langue (cyanose) et une érection chez les rats mâles.

Quiconque a été témoin de cela préférera (à moins d'avoir des pulsions sadiques) éviter de nourrir ses serpents avec des proies vivantes. Nous y reviendrons plus loin.

Quand le boa ne détecte plus aucun signe de vie chez sa victime, il desserre ses anneaux et décroche ses dents de la fourrure de la proie.

Le serpent promène ensuite frénétiquement sa langue sur la proie, ce qui contribue à l'émission des sucs digestifs : on pourrait dire en un sens que le serpent « salive ».

Alors que certains boas aiment à faire durer ce plaisir pendant une demi-heure ou plus, d'autres commencent immédiatement à avaler leur proie.

Le plus souvent, les serpents avalent leur proie en commençant par la tête ; mais il arrive qu'ils commencent par l'arrière-train.

information boa alimentation | information boa nourriture | Boa constrictor alimentation conseils | Boa constrictor proie | Boa constrictor rats congelés | boa constrictor souris congelées | serpent vitamines | boa constrictor alimentation correcte | boa constrictor fréquence des repas | boa taille des proies | Boa constrictor gavage | boa rats| boa souris | souris sauteuses | souriceaux | nourrir un bébé boa | boa proie fraîchement tuée | boa nourriture pré-tuée | serpent proies vivantes ou mortes | comment décongeler une proie

 

 

Les boïdés ont la capacité d'ouvrir leur gueule autant que l'étirement de leur peau le leur permet. Ceci est dû au fait que leurs machoires ne sont pas fixées l'une à l'autre : elles ne sont attachées que par des tendons et des muscles.

Pendant qu'il l'avale, le boa fait avancer alternativement les deux côtés de sa gueule le long de sa proie qui est ainsi continuellement poussée au fond de sa gorge. Une fois qu'elle a atteint l'oesophage, les mouvements péristaltiques achèvent de conduire la proie vers l'estomac.

De la sorte, le boa est capable d'avaler des proies d'une taille si impressionnante que, de prime abord, beaucoup seraient prêts à parier qu'il ne pourrait y parvenir.

Boa c. constrictor du Brésil - avalant un lapin