Le terrarium

 

 

Les dimensions d'un terrarium pour Boa constrictor

On nous demande souvent quelles sont les dimensions adéquates d'un terrarium destiné à héberger un boa constrictor de telle ou telle taille.

Le Département Fédéral de l'Agriculture et des Forêts allemand a fait appel à une commission réunissant des “experts de la protection animale et de l'élevage en captivité” afin d'établir quels sont les "réquisits minimum pour l'élevage en captivité des reptiles". Faire une liste des dimensions requises pour chaque espèce dépasserait le cadre de ce livre et nous nous limiterons donc au Boa constrictor et au python vert arboricole (Chondropython viridis). Notons que l'on peut avec profit se référer aux recommandations relatives à ces deux exemples afin d'estimer les besoins d'autres espèces.

Genre Taille du terrarium (relativement à la longueur totale)
L x B x H
Boa constrictor en-deça de 1,5 m 1,0 x 0,5 x 0,75
Boa constrictor au-delà de 1,5 m 0,75 x 0,5 x 0,75
Morelia viridis (python arboricole) 0,75 x 0,5 x 1,

Il convient de multiplier les nombres indiqués par la longueur totale du serpent. Par exemple, pour un Boa constrictor de 1,60m de longueur, les dimensions recommandées sont calculées comme suit :

1,60 m x 0,75 = 1,20 m (longueur du terrarium);

1,60 m x 0,5 = 0,80 m (largeur du terrarium);

1,60 m x 0,75 = 1,20 m (hauteur du terrarium).

Ces calculs sont valides pour deux spécimens de cette taille, qui peuvent être maintenus ensemble dans un terrarium de la taille déterminée.

Il convient d'ajouter que cette expertise n'a pas encore fait l'objet d'un texte de loi, et ne peut donc tenir lieu que de recommandation. Nous voudrions indiquer ici que, selon nous, ces chiffres sont excessifs, en particulier en ce qui concerne la hauteur, même si une hauteur maximale de 2 mètres est donnée.

Vivarium dans la salle de séjour

Les matériaux

Un bac en verre pour des boas ou des pythons n'a de sens que si la pièce dans laquelle il se trouve est chauffée à la température adéquate (jusqu'à 30°C), faute de quoi – et nous insistons fortement sur ce point – ce matériau n'est pas du tout adapté. Un terrarium en verre placé dans une pièce fraîche et donc chauffé séparément ne peut pas retenir la chaleur à cause d'un défaut d'isolation. La source de chaleur fonctionnera par conséquent en permanence, ce qui conduit à une forte consommation d'énergie et à une baisse de l'humidité telle qu'elle sera nocive pour la santé de l'animal.

Nous recommandons de construire un terrarium avec des planches de bois clair vernis (de 19mm d'épaisseur), une décoration en bois naturel pour la face avant des vitres coulissantes de bonne épaisseur (6 mm). Un terrarium construit ainsi retient relativement bien la chaleur et permet un nettoyage facile de l'urine et des fèces, car le vernis les empêche de pénétrer dans le bois.

boa constrictor terrarium taille | boa terrarium éclairage | boa constrictor terrarium chauffage | boa terrarium câble chauffant | boa terrarium tapis chauffant | boa terrarium ventilation | Boa constrictor terrarium matériau | Boa constrictor terrarium substrat | Boa constrictor terrarium branches | Boa constrictor cage élevage | Boa constrictor terrarium plantes | Boa terrarium cachettes | Terrarium humidité | Terrarium hygrométrie |Boa constrictor terrarium thermomètre | Boa constrictor Terrarium longueur | Boa constrictor terrarium hauteur | boa terrarium profondeur | boa constrictor vision cages

 

 

L'aération du terrarium

Les boas et les pythons ont un besoin en oxygène significativement inférieur à celui des mammifères (sauf lorsqu'ils digèrent une grosse proie). Par conséquent, de larges aérations ne sont pas requises, puisque trop de ventilation diminue l'humidité, dans la mesure où le chauffage se met en marche plus souvent dans ce cas.

Les aérations peuvent être simplement percées dans les parois du terrarium. Ce sont les parois latérales qui conviennent le mieux. Il faut ici tenir compte de la loi physique selon laquelle l'air chaud monte et l'air froid descend.

Un simple filtre pour évier ou lavabo fait très bien l'affaire pour obstruer les aérations.
Nous trouvons d'ailleurs que c'est loin d'être laid.

Ainsi, l'aération qui se trouve le plus près de la source de chaleur doit être située vers le bas du terrarium, et celle qui se trouve de l'autre côté doit être située vers le haut du terrarium.

Un séparateur dans le terrarium

L'installation d'un séparateur amovible n'est pas indispensable, mais est très pratique lorsque l'on héberge plusieurs individus dans un même terrarium car les boïdés doivent généralement être séparés lors des repas.

Un grillage monté sur une armature en bois qui peut pivoter et être appliquée sur la paroi convient très bien. Mais on peut aussi concevoir un séparatuer amovible ou installé comme une porte coulissante. L'imagination des bricoleurs est sans limite.

Le séparateur peut être enlevé de la même façon que les vitres. Il suffit de le soulever un peu pour pouvoir l'enlever.