Recommandation

Evoquons à présent les espèces qui sont, parmi les boas et les pythons, celles que l'on peut vraiment recommander le plus :

Boa c. imperator, boa commun ou boa empereur. De tempérament docile, extrêmement robuste, n'excédant pas une taille trop importante et relativement facile à reproduire, cette espèce laisse peu à désirer.

A la question de savoir quel boa ou quel python procure le plus de joie et pose le moins de problèmes, il n'y a qu'une réponse : Boa c. imperator. Il faudrait vraiment taper dessus avec un marteau si l'on voulait s'en débarrasser !

De plus, le boa empereur offre à l'éleveur une telle variété de colorations et de motifs que chacun peut trouver le spécimen qui lui convient. Il en est de même pour la taille. Les femelles de Boa c. imperator de Colombie (Baranquilla or Leticia) peuvent atteindre 2m50 ou davantage si elles sont bien nourries et conviennent donc aux amateurs de grands serpents. A l'inverse, les boas empereurs de l'île Crawl Cay au large du Bélize ne dépassent pas 1m50.

acheter un Boa constrictor | éleveurs de Boa constrictor pure souche | vrai Boa constrictor éleveurs | Boa constrictor liste des éleveurs | comment acheter un boa | comment acquérir un boa |Boa constrictor ventes | le meilleur boa pour débuter | le meilleur serpent pour débuter | le serpent idéal pour débuter

Nous prétendons qu'il est possible de se spécialiser dans les Boa c. imperator des différentes aires de distribution et de constituer une importante collection de Boa constrictor d'aspects très différents. Cette grande variété est due au fait que l'aire de distribution du Boa c. imperator est immense : les boas diffèrent considérablement selon les régions. Cela suffit pour comprendre que le mélange d'individus originaires de régions différentes est un péché mortel ; nous reviendrons ultérieurement sur ce point.

Boa c. imperator est sans le moindre doute le boa qui convient le mieux au débutant!

Boa c. longicauda partage de nombreuses caractéristiques avec le boa empereur, en particulier le caractère calme et la robustesse. Toutefois, le “boa à longue queue” est très rare et n'est donc pas exactement bon marché. Ceux qui ont les moyens de s'en offrir un acquièrent pour beaucoup d'argent l'un des boas les plus exotiques. Les larges marques noires de la tête qui ressemblent à des peintures de guerre, la couleur jaune vif et les motifs noirs ne peuvent laisser personne indifférent. Bien que la coloration de cette sous-espèce soit très variable, ses traits les plus caractéristiques – les “peintures de guerre” sur la tête – se retrouvent chez tous les individus.