Quel serpent est le plus adapté pour moi ?

Avant d'en venir à une sélection des boas et des pythons les plus 'communs' et de leurs « pour et contre » respectifs, nous voudrions d'abord évoquer les problèmes posés par les animaux capturés dans la nature.

Né en captivité versus Capturé dans la nature (prélevé à l'état sauvage)

Nous avons mentionné plus haut l'impact négatif qu'un changement de lieu peut avoir sur un serpent, mais c'était au sujet des animaux nés en captivité.

Ce problème est beaucoup plus grave avec des spécimens prélevés à l'état sauvage. Ces animaux sont nés dans la nature, et se sont complètement adaptés aux conditions fournies par la nature.

A un moment de leur vie, ils ont la malchance de croiser le chemin d'un chasseur de serpents qui met fin à leur belle vie en liberté. Mais la route est encore longue avant qu'ils se retrouvent dans un terrarium en Allemagne, en France ou ailleurs, et beaucoup de ces animaux n'y parviennent jamais.

Le chasseur de serpents ne fait aucun effort pour prendre soin des animaux, qui ne sont pour lui qu'un produit qui sera stocké jusqu'à ce que le vendeur les récupère. En attendant, le serpent sera logé avec de nombreux autres spécimens dans un endroit confiné et dans de mauvaises conditions.

La capture elle-même met déjà fin aux jours de certains de ces pauvres êtres vivants. Les autochtones, qui gagnent ainsi leur vie, n'y sont pas très sensibles. Le reptile est capturé à l'aide d'un noeud coulant, qui est serré derrière la tête ou au niveau de la queue du serpent. L'animal est alors attaché à une branche jusqu'à ce que le chasseur de serpents ait terminé sa session de chasse (ce qui peut parfois prendre plusieurs jours). Si le boa ou le python est encore vivant au retour, il est prélevé.

acheter un Boa constrictor | éleveurs de Boa constrictor pure souche | vrai Boa constrictor éleveurs | Boa constrictor liste des éleveurs | comment acheter un boa | comment acquérir un boa |Boa constrictor ventes | le meilleur boa pour débuter | le meilleur serpent pour débuter | le serpent idéal pour débuter

A cause de tout le stress occasionné par cela, quelques-uns des premiers serpents capturés sont déjà en train de tomber malades et infectent les autres. L'hygiène est un mot inconnu, et les animaux sont amenés à ramper dans les déjections des autres. Les parasites internes, que les boas et les pythons véhiculent naturellement à l'état sauvage, sont à présent en mesure de se multiplier à cause de l'affaiblissement du système immunitaire.

Les animaux – ou plutôt ce qu'il en reste – passent alors des mains du vendeur du pays d'origine aux mains d'un vendeur du pays importateur, où ils finissent dans une animalerie, et finalement, après plusieurs mois, chez des clients, où une grande majorité des spécimens rescapés meurent au bout de quelques mois.

Par conséquent, les spécimens capturés sauvages ne doivent être destinés qu'à des éleveurs très expérimentés, qui cherchent des lignées fraîches et des sous-espèces pures afin de mettre en oeuvre des projets de reproduction. Seul ce cercle d'éleveurs possède les connaissances nécessaires pour pouvoir maintenir en vie ces animaux et leur faire recouvrer la santé.

Restons-en là sur ce triste chapitre, qui est alimenté par quiconque achète des animaux capturés sauvages.

Nous voudrions maintenant essayer de présenter les avantages et les inconvénients des espèces de boas et de pythons qui sont le plus fréquemment maintenues en captivité. Ce faisant, nous espérons vous fournir une meilleure base pour prendre la décision d'acquérir un tel animal.