Bourses, Salons Animaliers et « reptiles shows »

Vous vous attendiez à trouver ici un calendrier des bourses, salons animaliers et autres shows de reptiles ? Vous chercherez en vain ce genre de chose sur notre site, car nous sommes absolument opposés à ce type de manifestations. Mais avant de quitter cette page, nous vous recommandons de prendre le temps de la lire !

Ca ne mange pas de pain ! 

"Je l’ai traîné à droite et à gauche pendant trois mois ; je m’en suis enfin débarrassé aujourd’hui".

Ceci est une déclaration entendue de la bouche d’un vendeur, avec un ton de satisfaction dans la voix, à l’issue d’une grande bourse aux reptiles en Bavière.

Il était question d’un jeune python réticulé (Python reticulatus) que nous avions remarqué en raison de son rostre complètement raboté.

L’animal n’avait pas cessé d’essayer de trouver une issue pour échapper à son étroite prison en frottant son museau contre chaque centimètre de sa boîte. Progressivement, il avait ainsi arraché toutes les écailles de son rostre, à tel point que la chair de son museau était à vif. La déclaration du vendeur ne laisse guère de doutes sur la durée du martyre de cette pauvre bête.

Cet incident, dont l’auteur a été personnellement témoin, jette une lumière éclatante sur de telles manifestations. Pendant la « saison », il y a une bourse aux reptiles tous les samedis ou dimanches en Allemagne et dans les pays voisins.

Au cours des 8 dernières années, ces bourses se sont développées à la vitesse d’une maladie contagieuse, et le prix payé par les animaux ressemble à peu près à ceci.

La majorité des vendeurs qui y participent sont des vendeurs (non) professionnels, qui vont de bourse en bourse et qui, bien souvent, ne prennent même pas la peine de sortir les animaux de leurs boîtes en plastique entre les shows. Les animaux tiennent à peine dans ces boîtes, même quand ils sont enroulés sur eux-mêmes.

Combien de fois avons-nous entendu des amis et des possesseurs de reptiles décrire comment les animaux achetés dans des bourses tombent malades et meurent peu de temps après. Comment expliquer cela ?

Hamm reptile show date | Terraristika Hamm Show | Houten Reptile Show | Snakeday Houten | National breeders expo Daytona | Hamm show reportage | Boa constrictor bourse | snake shows pour ou contre | reptile show stress | reptile shows mauvais traitements sur animaux | Reptile stress | Boa constrictor stress | Reptile show dates | Bourse dates | information on reptile shows | Bourses reptiles information

Dans la nature, fixer du regard est une attitude agressive, et la réaction à cela est soit la fuite, soit l’attaque. Aucune de ces deux options n’est possible pour le boa qui se trouve dans sa petite boîte et qui est scruté du regard par des centaines de visiteurs de 9h du matin à 3h de l’après-midi. Par définition, une bourse a pour objet de proposer des animaux à la vente, de sorte que ceux-ci ne peuvent se cacher, ce qui leur cause un stress permanent. Nous n’insisterons même pas sur d’autres facteurs, comme les conditions de température qui sont loin d’être idéales, ou le stress causé par le transport.

L’animal est sorti de sa boîte à l’intention d’acheteurs potentiels, ce qui arrive facilement une bonne douzaine de fois lors d’une bourse. En outre, le pauvre animal a de la chance s’il n’est pas sexé plusieurs fois afin de garantir son sexe à d’éventuels acheteurs. Nous nous sommes aussi aperçus qu’il n’est pas rare de voir les toilettes utilisées par exemple pour mesurer la longueur du python molure à vendre.

Ce stress permanent a évidemment un impact sur le système immunitaire de l’animal. Les agents pathogènes, abondants dans tout être vivant et normalement neutralisés par le système immunitaire, peuvent alors facilement se multiplier. Résultat : le serpent tombe malade.

S’il se trouve que ce reptile est un “touriste des bourses” qui a déjà visité tous les lieux où se tiennent habituellement les bourses, vous ne pouvez féliciter que vous-même de l’avoir acquis.

Un exemple magistral du fait qu’en dépit de beaucoup d’efforts consentis par le gouvernement, de telles manifestations ne peuvent être organisées de manière à vraiment respecter les animaux est le “Terraristika” de Hamm, le plus grand show de reptiles en Europe.