Photo de Boa c. imperator Bélize Crawl Cay

Boas de Bélize - Boa constrictor imperator Crawl Cay Bélize

Aire de distributionBélize

Longueur moyenne estimée d’une femelle adulte jusqu'à 1,8 m (6 ft)

Statut taxonomiqueSous-espèce reconnue par la CITES.


Mexique
Tarahumara
Bélize
Crawl Cay
Ambergris Caye
Colombie
Equateur
Salvador
Costa Rica
Honduras
Nicaragua

 

Boa c. imperator Crawl Caye Bélize | Boa imperator Bélize Crawl Caye | boa nain Bélize | information sur Boa c. imperator Bélize | commun boa Bélize | boas Bélize taille | longueur des boas de Bélize

Trois caractéristiques distinguent les boas de Bélize de tous les autres boas d’Amérique Centrale :

  • Les ocelles sont de forme différente (voir les photos)
  • La forme de la tête est très proche de celle de Boa c. orophias (Boa de l’Île de Sainte Lucie)
  • Si vous manipulez un boa commun de Crawl Caye en fermant les yeux, vous aurez l’impression de toucher un boa de Duméril. Le corps des boas de Bélize est très ferme et musclé, sans jamais être gras quelle que soit la façon dont le serpent est nourri. Nous n’avons jamais observé de corps aussi durs et aussi musclés chez d’autres boas d’Amérique Centrale (ni chez d’autres Boa constrictors d’ailleurs)

Cette forme locale rare de Boa c. imperator fait partie des membres plutôt petits de la famille Boa constrictor, bien que ces boas ne soient pas aussi petits que nous le pensions auparavant (nos femelles adultes mesurent aujourd’hui 1m70). Selon le "BOA CONSTRICTOR MANUAL", ils ne dépassent pas 1m80.

A cause de l’attitude mesquine de National Geographic Channel concernant le copyright, nous ne sommes pas autorisés à publier directement la photo sur notre site.

Cette photo d’un Boa Crawl Cay de Bélize fut prise sur l’île de Crawl Cay par la photographe professionnel Dana Kemp, qui travaille pour National Geographic Channel.

Nous sommes particulièrement satisfaits de la ressemblance étonnante entre ce spécimen et nos propres animaux. Cette photo constitue une autre preuve du fait que certains boas présentés comme des "Crawl Cay" sur certains sites internet n’ont rien à voir avec la réalité.