Photos de Boa c. imperator Salvador

Boa c. imperator Salvador

Aire de distributionSalvador

Longueur moyenne estimée d’une femelle Boa c. constrictor adulte maximale 150 cm

Statut taxonomiqueSous-espèce reconnue par la CITES.


Mexique
Tarahumara
Bélize
Crawl Cay
Ambergris Caye
Colombie
Equateur
Salvador
Costa Rica
Honduras
Nicaragua

 

Boa c. imperator Salvador | Boa c. imperator pure souche | information sur boas Salvador | vrai Boa constrictor Salvador | Boa imperator Salvador | boas Salvador longueur | boas Salvador taille

L'habitat des boas du Salvador se situe à la limite de la zone tropicale, entre la forêt humide et la savane. Il reste – Hélas ! – peu des forêts humides qui couvraient autrefois les flancs côtiers de la cordillère : à peine 5% de la surface est encore couverte de forêts car les flancs ont été rasés pour faire place à des plantations lors du boom de la production de café qui a précédé la crise économique. Le Salvador a l'un des taux de criminalité les plus élevés d'Amérique Centrale. Des tremblements de terre fréquents, des éruptions volcaniques, des ouragans, et une guerre civile qui a fait rage dans les années 80 (et dont les répercutions se font encore douloureusement sentir aujourd'hui) conduisent à conclure que l'Amérique Centrale offre de meilleures destinations.

Le Salvador jouit d'un chaud climat subtropical avec des températures diurnes élevées. Les zones côtières sont extrêmement chaudes alors que les nuits sont plutôt fraîches (jursqu'à 16°C). La saison des pluies a lieu entre mai et octobre.

Les Boa c. imperator du Salvador sont très petits. Leur longueur dépasse à peine 1m50. Ce sont de typiques boas d'Amérique Centrale, qui présentent une couleur de fond brune et un nombre considérable d'ocelles (28 ou plus) qui se fondent habituellement les unes aux autres sur les flancs. La queue est brun rouille, et on retrouve souvent une tache de couleur semblable au niveau du cou.

A notre connaissance, les Boa c. imperator issus de fermes d'élevage du Salvador furent les premiers serpents de cette sous-espèce à être importés en grand nombre vers l'Allemagne en 1999. Ces serpents s'avérèrent de robustes animaux de compagnie faisant invariablement la joie de leurs propriétaires. Ces petits boas empereurs ont souvent été reproduits en Allemagne.

Ces bébés descendent des spécimens de ferme qui avaient été importés dans les années 90.

Il s'agit là d'un des rares cas dans lesquels il n'est pas difficile de prouver la pureté de la souche.